Linky, pourquoi pas ?!

Classé dans : Devosi | 1

Suite à la polémique du compteur « Linky » beaucoup ont tenté de refuser son installation. Aussi, suite aux divers témoignages « anti-Linky » nous avons décidé d’approfondir le sujet.

Pourquoi ce compteur est-il aussi controversé ?

Dans la plupart des cas, ce nouveau compteur « communicant » est pointé du doigt. Il produirait un champ électromagnétique qui nuirait à la santé publique.

Cependant, selon l’Agence Nationale des fréquences (ANFR), le compteur Linky n’émet pas plus d’onde électromagnétique qu’une cafetière, qu’un fer à repasser ou même qu’un sèche-cheveux !

Problématique lié à la vie privée :

Un compteur « communicant » (CPL), peut poser des problèmes liés à la sécurité de nos données personnelles. Un CPL, « Courant Porteur en Ligne », est une alternative très intéressante à la Wifi par exemple, pour transmettre des données via un réseau électrique.

Les données informatiques transitent avec l’électricité sur une haute fréquence et avec une faible consommation énergétique. Cependant, à ce jour, rien ne prouve que nos appareils électriques (domestiques) ne seront pas soumis à un « scan » afin d’étudier la fréquence à laquelle nous les utilisons.

Nous savons qu’il est possible de récupérer des informations (type, numéros de série, etc) de chaque appareil électrique connecté via un « CPL ». Quel usage pourrait-il être fait de ces informations ?

Un future sous haut surveillance ?

À ce jour, rien n’exclut le modèle Chinois sur ces principes :

Comment refuser « Linky » ?

Clairement, on ne vous donne pas le choix.

Nous avons adressé un courriel de refus et voici la réponse d’ENEDIS :

Télécharger le courriel (complet)

Pouvons-nous faire confiance à ENEDIS ?

À vous d’en juger. Dans notre cas, il nous semble difficile d’accorder notre confiance à cette entreprise : en effet, on nous dit que « le remplacement du compteur est obligatoire ». On nous cite l’article de loi ci-dessous comme argument :

« Enedis est une entreprise de service public, gestionnaire du réseau de distribution d’électricité. Elle développe, exploite, modernise le réseau électrique et gère les données associées. Elle réalise les raccordement des clients, le dépannage 24h/24, le relevé des compteurs et toutes les interventions techniques. Elle est indépendante des fournisseurs d’énergie qui sont chargés de la vente et de la gestion du contrat de fourniture d’électricité. »

En aucun cas cette loi du code de l’énergie n’impose l’installation d’un compteur Linky.

Une entreprise aux pratiques mafieuses ?

Inutile de vous dire que nous doutons des pratiques d’intimidations mises en place par ENEDIS. Bien sûr, ils nous menacent de nous faire payer les relevés si nous nous opposons à l’installation du Linky.

Rien ne nous empêchera alors de les faire nous-même… [Relevé Confiance]

Ces installations seraient-elle dangereuse ?

Effectivement, la « NF C 14-100 » n’autorise pas la pose de compteur et de disjoncteur sur du bois, il faut intercaler une double plaque isolante et anti-feu.

Voici nos compteurs actuels :

On peut donc légitimement se poser la question sur les « bonnes » ou « mauvaises » pratiques de modernisation du réseau électrique que met en place EDF via ENEDIS.

Affaire à suivre…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *